‘’J’étais juste un enfant avec un rêve…
Je veux que les enfants soient convaincus que les rêves peuvent devenir réalité !
’’
Michael PHELPS
(Meilleur nageur de tout les temps avec 36 records du monde et 19 médailles d’or aux JO)

 

Tom Gueant Champion de golf Mai 2017 : En ce début mai, direction Bordeaux et le golf du Médoc que je ne connais pas, avec mon nouveau club : Cannes Mougins pour jouer la fameuse compétition, la Coupe Gounouilhou qui réunit les 16 équipes en première division...

Belle expérience vécue avec une très bonne équipe.Le capitaine Quentin d'Ursel m'a tout de suite accordé sa confiance en me faisant jouer les 2tours de stroke où je rends une carte de +2 et +3 sur un parcours pas facile et beaucoip de vent...
Au final nous finnissons à une 5e place. Malheursement nous perdons en quart de finale contre le RCF. Mais j'ai vécu une belle expérience avec une super team, j’ai donc hâte de la rejouer l’année prochaine…

Une petite semaine de répit et comme la fédération m’a accordé une WC pour participer à la coupe Murat sur le fameux golf de Chantilly, le Vineuil dont tout le monde me parle, direction le nord de Paris.
La chaleur est présente, je peux faire deux parcours de reconnaissance. Ma seconde reco, je l’ai faite avec un argentin et un irlandais John Murphy.
Le parcours me plait bien, pas facile avec de très bons greens et un entretien quasi-parfait, je sens que je vais me régaler…
La Murat c’est la plus grande compétition internationale amateur adulte qu’il y est en France.
Pour le premier tour, je prends un tout nouveau putter avec lequel je n’ai jamais joué en compétition.
Et bien je n’aurais pas dû !! 38 putts, ce qui ne m’arrive jamais mais bon 17 greens en régulation donc une petite carte de +2. Correct !
Le second tour, je reprends un autre putter, ce qui donne 32 putts et une carte dans le par, je passe donc tranquillement le cut.
Je suis une nouvelle fois le plus jeune à passer le cut
Le dimanche, c’est 36 trous à jouer comme à la Mouchy.
Levé aux aurores, je joue avec un finlandais 42e mondial et je ramène une autre carte dans le par. Moins d’une heure plus tard, je repars pour le 4e tour, je fatigue mais ça va.  
Je passe l’aller à -2 mais la fatigue me rattrape sur le retour je manque 2 putts d’un mètre, zut!! j’aurais bien aimé rendre une carte sous le par, mais c’est un +1 au final et une superbe 24e place.

Une journée de repos dans la famille et direction le golf Clément Ader prêt de Melun.
J’ai eu la chance de rencontrer un jour monsieur Thomas O’Driscoll, un passionné de golf et propriétaire du golf Clément Ader. Deux de ses enfants jouent sur l’Alps Tour, il a donc organisé un tournoi Alps Tour (la 3e division chez les pros) sur son golf et il m’a envoyé une invitation la veille de Noel !!
Je vais donc jouer mon premier tournoi pro à 15 ans !!
Je commence par jouer le Pro-Am avec Tommy O’Driscoll. Evidemment Il connait très bien le parcours: c’est son parcours d’entrainement, donc il me donne beaucoup d’infos car c’est un beau parcours mais pas facile. Tommy me dit que c’est l’un des plus difficiles de la saison, ils ont préparé les roughs très épais…
Puis, je suis très gentiment invité par Julien Brun pour faire la reco du mercredi. Merci encore Julien pour ton aide, mais je suis HS et j’arrête la reco au 13…
Pour mon premier tour, je n’ai pas d’appréhension particulière, je joue avec deux jeunes pros et je joue à 12h45. Je passe dans le par à l’aller ce qui est plutôt bien. Puis d’un coup, un gros coup mous, plus d’énergie... Je me suis pourtant bien hydraté et alimenté mais c’est mon 9e parcours en 9 jours… Au 12 je mets une bonne mise en jeu mais j’envoie 2 balles dans l’eau sur l’attaque de green… Résultat un quintuple !! Furieux, j’enchaîne sur un double au 13 et finis par bogey au 17 et 18.
Un +9: ma pire carte depuis des lustres.
Pour le second tour, je suis le premier départ à 7h45 donc réveil à 5h, pas cool pour la récupération.
Mais j’ai la rage. Je pars du 10 et sur le 12 je fais birdie là où j’avais perdu 5 coups la veille et j’enchaine birdie au 13, un bogey au 14 puis birdie au 17 et 18. J’avais perdu 9 coups sur le retour mais aujourd’hui j’en gagne 3 soit 12 coups d’écart. Enorme !
Je pars au 1 et fais birdie puis encore un autre birdie au 4, je suis donc à -5 pour la journée. Je putte pour birdie au 5 mais je suis gêné par un spectateur qui est dans ma ligne et qui bouge au moment où je putte… résultat un bogey. J’enrage, j’aurais dû lui dire de partir mais je n’ai pas osé et je n’avais pas pensé qu’il aurait bougé…
Au départ du fameux 6, un long par 3 avec un green compliqué avec de l’eau à droite, je rate le green à gauche, mon chip pourtant bien joué ne s’arrête pas sur ce green en descente et je me retrouve à 6 m du trou, l’adrénaline aidant, je charge mon putt en montée et me retrouve de 2 m trop long avec de nouveau un putt en descente qui dégringole et c’est un 4 putts et un triple bogey qui tombe. Imaginez mon état d’esprit…
Du coup, j’attaque à fond et fais birdie au 7 et au 8, je plante le mat à 2 m sur le difficile green du 9 mais je ne rentre pas le putt…
Je finis à -3 malgré mon triple !!
Ce qui sera quand même le meilleur score du jour mais pas suffisant car je rate le cut d’un coup seulement.
Je finis 46e sur 150 !
Je suis mort !!
Bilan de ce premier tournoi pro : J’ai montré que j’avais du mental et du caractère. J’ai voulu honorer mon invitation et je suis certain qu’avec un peu de fraicheur j’aurais pu aller chercher un podium…

Donc ne n’est que partie remise.
Un immense et sincère MERCI à Monsieur THOMAS O’DRISCOLL pour m’avoir permis de vivre de belles émotions. Ces conseils sont toujours précis et précieux pour moi.

Allez, il faut vite que je rentre rattraper les cours et préparer le bac français qui arrive…

 

Tom Gueant Champion de golf Avril 2017 : En ce tout début de mois, je suis allé faire le Grand Prix de Nîmes Campagnes sous mes nouvelles couleurs. J’ai beaucoup hésité pour y aller car c’est sur ce même parcours que je me suis fait mordre par 2 vipères Aspic lorsque j’avais 10 ans… j’en ai beaucoup souffert et mis 2 années à m’en remettre…
Je voulais boucler la boucle en allant gagner.
Mais la météo en a choisi autrement.
Premier tour correct en +1, second tour annulé à cause de la pluie, troisième tour un gros vent tourbillonnant que je ne n’ai pas su appréhender font que je ne termine « que » 4e. Mais c’est mon pote et ami Tom Vaillant qui gagne donc je suis super méga heureux pour lui. Bravo Tom !!  

En résumé, pour mes quatre dernières compétitions je termine : 4e - 2e - 2e - 4e
Pas mal comme début de saison non ?

Je suis ensuite parti à 950 km de la maison pour participer aux Internationaux de France cadets : la Carlhian sur le très beau parcours de Granville là où il y a toujours un vent qui rend fou… Un vrai links en France…
Sauf que là, il n’y aura pas de vent…
Mais surtout, c’est lors de ma première reco que j’ai appris le décès de ma mamie Maryse.
Déchiré entre l’envie de rester faire la compétition et celui de rentrer pour l’enterrement de ma mamie, j’ai joué les 2 tours de stroke mais, même si j’ai bien joué, la tête et le cœur n’y était pas. J’avais l’impression de ne pas être présent, j’avais beaucoup de mal à me concentrer... nous sommes donc rentré dans la nuit pour assister le samedi à l’enterrement de ma mamie et j’ai bien fait…

Je voulais vivement remercier les gens du golf : Le starter, la dame de l’accueil, les gens du resto… pour leur accueil et leur gentillesse incroyable ainsi que les personnes passionnées qui m’ont suivi (même pendant les reco) n’hésitant pas pour certains, à faire 120 kms de voiture et en amenant des jeunes de leur club pour qu’ils nous voient jouer…
C’est rare…

  • Tom Gueant La mouchy
  • 20170422_191121
  • 20170422_191146
  • 20170421_173839
  • 20170423_091602
  • 33362447894_e6025699ec_o
  • 33363103624_6c0a657b53_o
  • 33394155213_847c4b9a95_o
  • 33394859843_5347e9fbae_o
  • 33398259954_1b34097c70_b
  • 33398261904_518e73be80_b
  • 33398447844_9e22f10972_b
  • 33398453204_ae65b20404_b
  • 33429004633_fd60a883ef_b
  • 33855549500_947556de42_b
  • 33856078660_61ffc43b72_b
  • 33856079440_58d84fb838_b
  • 34074191391_5a868c597f_o
  • 34074974541_0da6ba4a44_o
  • 34074963351_5f97abb493_o
  • 34109006081_a46acf8104_b
  • 34109288281_b6f91dc12d_b
  • 34109300441_9c5da5f87f_b
  • 34109540601_45953ef69c_b
  • 34163993756_c217dc3057_o
  • 34239491765_9767d7f4e3_b
  • 20170423_140405

La page tournée, 4 jours plus tard, je suis parti au golf de Fontainebleau, le plus beau que je connaisse en France. J’adore ce parcours et ses greens. La coupe Frayssineau Mouchy est le plus ancien (1927) et important Grand Prix de France (Caté 0).
La plus belle organisation aussi, livescoring, leaderboard immense, porte score… et beaucoup de public.
Les greens sont immenses avec beaucoup de subtilités, rapides… tout ce que j’aime.

Le premier tour se passe plutôt bien, je rends une carte de -1.
Le second tout aussi bien avec une carte de -2 même si quelques putts auraient mérité de rentrer mais je prends…
Nous ne sommes que 3 joueurs à rendre 2 cartes négatives

Le dimanche, c’est 36 trous qui nous attendent.
Longue journée…
Avec un froid glacial (0°), ce que je déteste au plus haut point, il m’a fallu 5 trous pour me réchauffer et j’ai commencé du 10 par boggey et double boggey… et j’ai couru toute la matinée pour rattraper çà…
Mais les putts ne sont pas tombés et je rends une carte de +5….


Mais pas le temps d’y penser puisque je n’ai que 45 mn avant de repartir pour le second tour !!
J’ai très mal aux jambes mais je m’accroche et je rends, un peu déçu, une carte de +1.
Ce qui fait qu’au final, je fini à une excellente 6e place à seulement 3 coups du podium.
Encore une très belle semaine…

Tom Gueant Champion de golf Mars 2017 : Pour ma reprise de la compétition, j’ai participé au Grand Prix du Cap d’Adge que je ne connaissais pas.
Et bien, j’ai bien fait d’y aller et ce, pour de multiples raisons.
La première, j’y ai fait une superbe rencontre.
Nous avions réservé un départ pour un parcours de reconnaissance et le hasard à fait que cette reco s'est faite avec Julien Duarte un membre du Cap d’Adge et une amie Ela Bielecki.
Passionné de golf, très vite Julien s’est proposé de m’expliquer le parcours qui est en superbe état avec de très bons greens…
Qu’il serait ravi de me caddeyer durant le GP….
J’ai l’habitude d’être seul, mais le lendemain nous avons décidé de faire une seconde reco scorée avec Julien comme caddie qui c’est super bien passée.
N’ayant pas fait de compétition depuis un long moment, je préférais jouer seul le premier tour, d’autant que les conditions étaient parfaites, grand soleil, pas de vent…
Je rends une carte de +1 avec quelques petites erreurs dues au manque de compétition…
Idem pour le second tour, je pars seul mais le vent s’est levé et il tourne en permanence. Comme convenu, Julien me rejoint au trou 7 où je viens de faire birdie mais je suis déjà à +3. Avec sa précieuse aide, je limite la casse et rends une carte de +5.

Pour le dernier tour, le vent c’est levé vers midi.
Les parties du matin ont eu la chance de ne pas avoir de vent mais une pluie fine rendant les greens très réceptifs. Julien est venu me caddeyer pour les 18 trous.
C’est mon 5éme parcours en 5 jours ce que je n’ai pas fait depuis des mois.
La fatigue est là. Je ronchonne au practice…
Je ne suis pas actif au départ du 1, résultat balle dans l’eau… double boggey…
Du coup cela me réveille et Julien me guide… Le vent est devenu énorme au 3.
Une grosse bagarre toute la journée avec ce vent de fou et avec un finish de fou avec 3 birdies au 16 17 et 18. Drive pitch vent de dos sur le par 5 du 17, imaginez…
Je rends une carte dans le par malgré mon double du 1…

Un ENORME MERCI donc à Julien pour son aide et son soutien, une vraie belle rencontre.

Résultat, je termine 2éme ex de ce beau Grand Prix et cerise sur le gâteau, mon accessit au ranking mondial adulte
La saison démarre idéalement…


Moi avec au centre Julien Duarte mon caddie sur ce GP et Piedelievre Paul mon partenaire du jour

J’ai ensuite participé au Grand Prix de l’Isère sur le golf de Charmeil. Un 2 tours catégorie 6.
Le parcours n’est pas très difficile et il était très bien préparé.
Le vent c’est levé à la mi-parcours mais je rends une carte de -1 et une seconde place.
Dormant à la maison et partant en dernière partie j’avais l’impression de partir m’entrainer…
Le premier jour j’avais déjà pas mal tourné autour des trous mais là sur le second tour c’était encore pire. Je n’avais jamais vécu çà. Des virgules, des cravates, une balle qui s’arrête à 2 mm, à 2 cm…  beaucoup de frustration et d’agacement font que je ne rentre pas le putt pour la victoire au 18 et je finis 2e extrêmement déçu…

En cette fin Mars, sollicité par plusieurs clubs de première division pour renforcer leurs équipes en vue de participer à la fameuse Gounouilhou après beaucoup d’hésitation quand à quitter Mionnay, j’ai décidé de rejoindre le club de Cannes Mougins et son équipe que je connais bien.

Une nouvelle aventure commence…

Tom Gueant Champion de golf Février 2017 : Malade pour le Grand Prix de Saint Donat je n'ai malheureusement pas pu y aller. Avec beaucoup de regrets car c'est un super Grand Prix, sur un superbe parcours où l'on est superbement bien accueilli par Didier Revilliod et toute son équipe.

Tom Gueant Champion de golf Janvier 2017 : Mes meilleurs voeux de santé et de bonheur à mes supportrices et supporters.