‘’J’étais juste un enfant avec un rêve…
Je veux que les enfants soient convaincus que les rêves peuvent devenir réalité !
’’
Michael PHELPS
(Meilleur nageur de tout les temps avec 36 records du monde et 19 médailles d’or aux JO)

 

Tom Gueant Champion de golf Decembre 2015 : En ce mois de décembre, direction Miami et ses belles plages… euh non, ses beaux golfs bien sûr !!
Après un passage par Lisbonne, j’arrive dans une ville que j’adore. Je m’y sens comme chez moi…
Il fait très chaud pour un mois de décembre avec 27/28° même la nuit il fait 20°.
Je suis venu pour faire 2 compétitions. La qualification de l’Orange Bowl sur le Biltmore et surtout j’ai été retenu pour jouer l’une des dix plus importantes compétitions adultes amateurs au monde : le South Beach International Amateur (SBIA).
Il réunit 210 joueurs du monde entier et se joue sur  2 parcours : le Miami Beach Golf Club, superbe parcours avec de l’eau un peu partout comme les magnifiques iguanes qui courent autour de vous. Les greens sont extrêmement rapides comme j’adore.
L’aller est très tactique, il faut bien le connaitre…
Le second c’est le Normandy Shores Golf Club. 6250m par 70 donc très long avec aussi pas mal d’eau rendant les fairways pas bien large. Les pluies diluviennes des semaines précédentes l’on rendu très gras et on retrouve bien souvent sa balle au drive enfoncée…
Le lendemain, je choisi d’aller faire une reco du Normandy Shores, enfin les 9 derniers trous seulement car il parait que ce sont les plus difficiles.
Mais je dois vite faire une reco sur un autre parcours que je découvre aussi, le Biltmore au sud de Miami. Je la fait avec mon pote Hugo Riboud qui lui, l’a découvert la veille. Nous sommes les deux seuls ayant seulement 14 ans !
Il fait vraiment chaud et les greens sont très sablés, ce qui nous gène beaucoup pour bien putter... Il y a du monde devant et cela dure 6h…
Interminable, épuisant…

  • Le Biltmore Golf Club
  • Echauffement au pratice au petit matin...
  • Echauffement sur le Normady Shores...
  • Entrainement autour des greens indispensable sur le Miami Beach !
  • Mon ami l'iguane....
  • Sur le Normandy Shores...
  • Attention...
  • Et boom à 280 m...
  • Echauffement putting lors du premier tour sur le Miami Beach
  • Ma place est prête...
  • Pencarte avec mon nom...
  • Pyramide de balle...
  • Même le badge joueur est prévu...
  • Echauffement au fer
  • Echauffement au fer
  • Echauffement au fer
  • Prêt pour le départ premeir tour du South Beach
  • Toujours avec le sourire....
  • Le starter multilingue du South Beach International Amateur...
Le lendemain, c’est déjà le premier tour.
Debout à 5 h du matin, practice au lever du jour et c’est parti pour une très très longue journée. 5h30 de jeu pour une carte cata (81) et 39 putts, le pire score de mon année…
Après une bonne nuit de sommeil, c’est reparti et là, le rythme de jeu est bien meilleur. Les greens sablés, je commence à m’y habituer, la chaleur aussi et je rends une carte de 72… ça me rassure !!
Mais pas le temps d’aller à la plage, même si le temps est magnifique, sans un nuage, sans un souffle de vent, le lendemain je démarre mes reco pour le SBIA.
Je commence par le Miami Beach.
Les premiers trous ne sont pas faciles, je suis surpris. Il faut trouver une bonne stratégie avec toute cette eau de part et d’autre…
Je découvre aussi des greens parfaits mais aussi très rapides. Le retour me convient mieux, il est bien plus long avec des trous magnifiques comme le 16 ou le 17…
Le lendemain, je suis sur le Normandy Shore à 20 mn du Miami Beach. Le parcours est peut-être plus long, mais je trouve qu’il est plus franc…
Le jour suivant, jour de repos, je vais travailler mon putting et surtout les approches car l’herbe autour du green est vraiment particulière et il est difficile de bien chiper si on n’est pas habitué…
Et là surprise, il y a énormément de vent.
Il prévoit pour le lendemain, le premier jour de la compète, un vent encore plus fort avec des rafales à 60/70 km/h.
Panique à bord !!
Le parcours n’est déjà vraiment pas simple, mais toutes mes stratégies de mises en jeu ne sont plus valables !!
On essaie tant bien que mal de trouver un départ en début d’après-midi pour refaire rapidement le tour des départs, on finira à la nuit tombée, pas cool pour un jour de repos…
Enfin, premier jour de compétition.
Je pars à 11h50 et le vent plutôt calme le matin, se déchaine vers 11h…
Mais j’aime ces moments de grosses compétitions internationales. Nous avons droit au badge joueur, notre place de practice est réservée avec une pancarte à notre nom, on a même une pyramide de balle… La classe quoi !!
Etant le plus jeune (le plus vieux a 56 ans) et le premier à 14 ans à jouer le South Beach, il y a du monde pour mon départ ajoutant du stress…
Le starter est super sympa, il parle 4 langues parfaitement dont le français. Il a du mal à croire que du haut de mon mètre quatre-vingt-dix que je n’ai qu’à peine 14 ans, c’est rigolo !!
Mais ce qui m’inquiète le plus, c’est le vent et ses rafales…
Au lieu de jouer avec lui, je me bats, me débats même contre lui et off course, il est le plus fort sur les 10 premiers trous.
J’y laisse beaucoup de force et de points (+12). Mes espoirs de créer l’exploit de passer le cut se sont envolés avec lui…
Mais à partir du 11, je commence à mieux l’appréhender.  +1 jusqu’au 18 et je suis la dernière partie à pouvoir finir avant la nuit complète. Ouf !!

Et j’enchaine le second tour sur le Normandy. Le vent toujours présent, est moins fort qu’hier. L’aller se passe bien mieux en 73 (+3).
Reste le gros morceau du retour…
Mais lui, j’ai pu faire 2 reco donc même si il est plus difficile je suis à -2 au départ du 18 qui est un très long par 4  de près de 500m… et voulant trop attaquer, je fais un double de débutant… 
Je finis donc à +3 qui est l’un des 10 meilleurs score du jour sur le Normandy…

Ce que je retiens au final, c’est plutôt très positif, car je joue + 4 sur les 27 derniers trous. Il faut vraiment 2 recos et je dois continuer à apprendre à jouer avec le vent…
J’ai joué les 2 jours avec un italien 10 ans plus vieux que moi. Il joue -2 et +2 et passe facilement le cut pour finir finalement 22e.
Nous avions les mêmes longueurs de clubs et je n’ai pas vu une grande différence avec mon jeu, si ce n’est que le premier jour il a fait 6 birdies et moi aucun.
Pour cela, il a su jouer avec le vent et rentrer les putts qu’il fallait. Il connaissait très bien le parcours pour l’avoir déjà joué x fois… Il avait une meilleure stratégie et j’ai pu comprendre ce qu’il me fallait travailler pour gagner ce tournoi d’ici 2/3 ans …
Je suis vraiment heureux d’avoir pu participer à cette compétition, j’ai appris énormément de choses en peu de temps et j’ai hâte d’y retourner l’année prochaine…

Tom Gueant Champion de golf Novembre 2015 : Début novembre, J'ai participé au dernier Grand Prix important de l'année qui se déroulait au golf de Cannes Mougins. C'est un GP catégorie 1 - avec 2 bons joueurs de plus il aurait même pu été une catégorie 0, juste en dessous de celui de la Mouchy.
Nous sommes parti le jour même de la reco et après 5h de voiture, mauvaise surprise, je n'ai pas pu avoir de départ avant 15h !! Je n'ai donc pu faire que les 10 premiers trous de reconnaissance sur un parcours je ne n'avais jamais joué.

Le premier tour, je suis parti du 17 et ne connaissant pas les trous, je commence par bogey et double bogey mais je joue -3 du 1 au 9. Malgré un nouveau double bogey sur un trou que je ne connaissais pas, le 15, je rends une carte de +4. J'ai perdu 5/6 coups à cause du manque de reco... Je rage...

Le second jour connaissant maintenant le parcours je joue -1 avec beaucoup de frustration car je me sentais capable de sortir un -5… Je passe une nouvelle fois facilement le cut avec +3 sur les 2 tours (le cut était à +7).

Pour le dernier tour, un quatre fois trois putts ne me permet pas de scorer sous le par et je rends un +2 pour finir à une 23e place (et une moyenne de score sur 3 jours de 1.66) ce qui est en soit, une super performance mais je rentre frustré de ne pas avoir pu faire de reco complète, car je pense que j'aurais pu facielemnt accrocher un podium sans les coups perdus le premier tour…

Tom Gueant Champion de golf Octobre 2015 : J'ai participé aux Tournoi Fédéral Jeunes (TFJ) qui regroupe les 21 meilleurs français benjamins et minimes. La compétition c'est déroulée sur le golf de Chiberta. C'est un endroit magnifique avec un golf intéressant mais les distances choisies furent très (trop) courtes pour moi et un putting complètement absent font que j'ai vite envie d'oublier ce tournoi...

J'ai été invité par le directeur de mon golf de Mionnay, Eric Lacoux à participer au Pro-Am du Master NGF à Courson. J'aime beaucoup ce parcours. J'ai dû faire une intervention devant plus de 100 personnes en présentant mon parcours... pas facile au début mais finalement ce m'a bien plu !! Nous n'avons pas gagné la compétition mais nous avons eu le 1er prix de l'élégance avec nos tenues et sac de Mionnay ! (MDR).

Tom Gueant Champion de golf Septembre 2015 :

  • jQuery
  • Tom Gueant Evian Junior Cup
  • Tom Gueant Evian Junior Cup
  • Tom Gueant Evian Junior Cup
  • Tom Gueant Evian Junior Cup
  • Tom Gueant Evian Junior Cup
Je suis parti en Equipe de France pour jouer l’Evian Junior Cup (Jordan Spieth l'a aussi joué en 2007 - il a finit 8ème) sur l’incroyable parcours d’Evian juste après le Majeur féminin.
La reco du lundi ne dura que 6 trous à cause de la pluie et des orages…
Le premier tour, je joue -1 sur l’aller mais un mauvais passage au 10 11 12 où je laisse 4 coups m’empêche de finir sous le par… Je rends une carte de +1.
Le second tour, comme la veille je passe -1 à l'aller puis -2 à l'occasion d'un birdie au 12 mais une erreur au 17 me coûte un double. Après un monstre drive au 18, j'atteins en 2 le green de ce par 5 pour finalement faire birdie et rendre une nouvelle carte sous le par avec -1 faisant le meilleur score du jour…
Au final je finis deuxième derrière un japonais...  Très déçu sur le coup, je me suis rendu compte que finalement c’est une belle performance de plus à mon actif cette année !!
Mon copain Hugo Riboud joue +1 et +2, il finit 8ème (tiens comme Jordan :-))
Malheureusement nos copines Elisabeth Codet et Emma Boehly ont eu plus de mal et nous ne finissons que 6ème ce qui n’est pas terrible !!

Bravo aussi à mon copain Charles Larcelet de l'équipe 2 qui fait un super trounoi et finit 3ème !!
Merci aux coachs de la FFGOLF Alexandre Bosserey, Thomas Bregeon et Mickaël Mahéo qui nous ont encadré durant cette belle aventure.

Un GRAND, un ENORME MERCI à mon coach OLIVIER RAYNAL qui est venu 3 jours de suite me supporter et m'encourager. J'espère Oliv que tu as pris autant de plaisirs que moi ;-))


Compte rendu sur le site de la fédé 


          L'équipe de France entourant la vainqueur Lydia KO

1er tour Evian Junior Cup : Tee n°1

Tom Gueant Champion de golf Août 2015 : 4 jours après être rentré d’Hardelot, je repars à Bordeaux pour la phase finale des Championnats de France.
Bordeaux Lac un parcours que je découvre. Malheureusement il est en très mauvais état. Ils ont fait des travaux pour l’arrosage ou le drainage il y a 2 mois, ce qui fait qu’il y a des grandes saignées partout sur les fairways… Il faut faire très attention de ne pas se tordre la cheville ou de perdre une balle… Franchement pas top pour un Championnat de France !!
De plus les départs pour nous les benjamins sont des boules bleues…
Bon, je joue -4 le premier jour des qualifs avec 8 birdies, je suis en tête mais le second jour je m’énerve beaucoup beaucoup trop laissant au passage énormément d’énergie et je ne finis que 3ème ex avec un +2 ridicule… Une bonne leçon…
Cette énergie me manquera en quart de finale contre mon copain Hugo Riboud. Je mène tout le match jusqu’au 16 mais je ne peux pas accélérer et je perds au 17 mais on a fait un grand match digne ne finale…
J’arrive chez moi le vendredi à minuit et je repars dimanche matin pour Genève où je dois prendre un avion pour Liverpool rejoindre le groupe France. J’y arrive à 22h avec 8h de retard… j’enchaine le lendemain avec la reco et une compète de 3 jours, le REID Trophy.  Fatigué, je passe le cut mais ne brille pas outre mesure.
En route ensuite vers l’Ecosse où nous devions faire une rencontre France/Ecosse mais celle-ci est annulée.
On finit par le Loretto Scottish Boys U14. J’aime bien les parcours d’Ecosse. Je joue -3 le premier tour. Seul joueur sous le par, j’ai donc 3 coups d’avance. Un 2ème tour catastrophique avec des greens en très mauvais état due à la pluie incessante et au fait qu'ils sont pietinés depuis très tôt le matin, je suis malgré tout encore en tête au départ du 18 mais je vais un double bogey qui me coute très très cher. Je finis 5ème…
Vivement les vacances…

Fatigué, malheureusement je fais l’impasse sur le GP de Massane…

Je rentre au lycée…

Tom Gueant Champion de golf Juillet 2015 : 1 jour après être rentré de Saint Cyprien, je repars, cette fois pour Hardelot avec mon club de Mionnay, jouer les France - 17 ans par équipe. Après une très longue route, je découvre un très beau golf. Mais je redécouvre aussi les conditions climatiques du Nord !! Il y a de fortes chaleurs partout en France sauf dans le nord !! Vent, pluie, froid... Même mon parapluie c'est cassé avec le vent !! La compète se déroule bien, je finis 4ème des qualifs et je gagne mes deux match en foursome et match play mais on perd quand même contre nos copains d’aix les bains en ¼. On se maintient en 2ème div qui était l’objectif…

J’ai reçu mes nouveaux shafts Stiff Srixon la veille de la reco pour les FIR (qualification au championnat de France) sur le golf de Saint Cyprien.  J’ai fait la reco avec Pierre un médecin tout juste à la retraite et sa femme Marie Christine. Ils étaient vraiment super sympa !!
Le parcours était très court pour moi, surtout le 1er jour où il n’y avait pas de vent mais une chaleur caniculaire et avec des greens qui ne roulaient absolument pas (je n’aime pas trop, je préfère des greens ultra rapides) je rends une carte de  -4 !! La preuve que mes nouveaux clubs Srixon sont parfaits pour moi en Stiff !!
Le second tour, un vent violent est arrivé… Je rends une carte de +2 avec un grand jeu parfait mais toujours du mal sur ses greens très lents…
Le 3ème jour, toujours autant de vent mais j’ai travaillé avec Olivier le putting… Et malgré que je perde 2 balles, dont une à cause d’un arbitre pas très sympathique qui me dit avoir vu la balle que je venais de driver… mais il ne veut pas me dire où et il s’en va… un autre arbitre bien plus sympa, qui est arrivé après, m’a ramené au départ pour rejouer une balle… et je fais birdie avec…
Je joue -1 avec un stupide boggey au 18…
Mais bon, je gagne avec 11 coups d’avance…

Le lendemain j’apprends aussi que j’ai le brevet des collèges avec mention TRES BIEN !!! Youpi !!

Le mois de juillet commence très bien ;-))

Tom Gueant Champion de golf Juin 2015 : Comme j’ai un an d’avance, je dois passer le Brevet des Collèges !! Le soucis c’est que l’épreuve d’histoire-géo se passe le vendredi de 9 à 11 h et que j’ai un départ pour le GP de Lyon à 14h10 à 1h30 de route  !!
J’aime bien les défis ! Donc je l’ai relevé !!
Je suis donc parti en avant dernière partie et là l’horreur !! Une attente interminable d’autan que nous n’étions plus que 2 joueurs suite à un scratch !! 5 h 30 pour faire le tour…
Sous une chaleur importante, j’ai tenu les 9 premiers trous… et je rends une carte de +6 !
+2 et +3 les 2èmes et 3èmes jours sont plus logique et là le rythme était presque normal… Je finis 22ème…

Après Aix, j'ai enchaîné sur le GP de Saint Cloud. Parcours très court et très tactique qu'il faut bien connaitre pour scorer. Une seule petite reco découverte ne m'aura pas permis de trouver la bonne stratégie... D'autant plus que je me suis rendu compte que mes nouveaux fers Srixon commençaient déjà à être trop souple... il faut déjà changer les shafts...

Il a fallu régler le problème de driver. Maurice m’en a préparé un nouveau car il n’avait plus le même shaft.
Après des essais, j’en ai trouvé un, une bombe…
En tout cas le premier jour, je n’avais jamais drivé aussi loin…Sauf que…
Je suis parti faire le grand prix d’Aix Marseille et là, à part un super premier drive, j’en ai mis de partout… Moi qui suis assez droit et régulier là, je n’avais plus le sentiment de le contrôler !!
Il faisait très très chaud, une baisse de régime, là est surement l’explication…
Donc GP à vite oublier…

Tom Gueant Champion de golf Mai 2015 : Le dernier week-end j’ai fait le grand prix de Valescure. Nous sommes arrivés la veille à 21h. Je n’ai donc pas pu faire de reco mais j’ai joué avec 3 supers mecs pendant les 2 premiers tours : Stephen et Bastien son super caddy et Louis.
Le premier tour n’a pas était facile car c’est un parcours assez tactique et une bonne reco n’aurait pas était superflu. Surtout les greens. Je me suis mis 7 fois en position de birdie pour n’en faire qu’un, mais je rends un score honorable de +3.
Le second se déroulait très bien ; dans le par au 14 avant que mon drive se casse en deux !! J’avais bien entendu des craquements lors des deux derniers coups de drive mais en le sortant de mon sac il s’est cassé net comme du verre !! Il n’avait qu’un mois et c’était la première fois que cela m’arrivait… Je dois avouer que cela m’a bien perturbé et je rends un +6 avec un triple…
Passant tout de même facilement le cut, j’ai décidé de jouer sans driver le 3ème jour.
Pas facile d’en trouver un autre d’autant qu’il est interdit de driver sur le practice, donc je ne me sentais pas de partir avec un club que je n’avais pas pu taper avant, logique non ? Cela m’a un peu handicapé sur 2 ou 3 trous mais je rends un +2 satisfaisant pour finir à une 19ème place de ce GP catégorie 4.

En faisant du basket au collège je me suis fait mal à deux doigts de la main gauche, j’ai donc du annuler ma participation au grand prix de l’Ardèche au golf de Sainte Clair. Dommage c’est un golf que j’aime bien…

Je suis parti avec mon club de Mionnay faire les Championnats de France Mid Amateur 3ème Div sur le golf du Luberon. J'aime bien ces compétitions par équipes. Il y a une bonne ambiance. Nous avons fini 5ème des qualifs ce qui représente une belle perf vu que nous étions l'équipe la plus jeune mais comme nous étions aussi l'équipe la moins nombreuse avec  seulement 5 joueurs,  la fatigue est arrivée pour les matchs et nous nous sommes logiquement incliné face à l’équipe de Chassieux. Cette compétition m’a permis de jouer avec mes nouveaux fers Srixon. Il faut que je m’habitue, nouvelles têtes (sublimes !!) nouveaux shafts…

Tom Gueant Champion de golf Avril 2015 : Ce week-end j'ai donc joué la coupe Mouchy sur le splendide parcours de Fontainebleau que j'ai découvert à cette occasion. Pour ceux qui ne connaissent pas cette épreuve : "Aujourd'hui cette compétition réunit tous les meilleurs amateurs français venus de tous les coins de l'hexagone. Elle est devenue, par la qualité de son « plateau » le 1 er Grand Prix de France et est reconnue par les joueurs comme le « Master Amateur Français »." Source : www.golfdefontainebleau.com

Le Grand Prix de la Mouchy n'est en fait QUE le 4ème de ma "carrière". En effet, j’en ai fait 3 l'année dernière alors que j'avais 12 ans et celui là est le premier de l’année…
J'ai commencé par deux jours de reco avec mes copains du pôle de Montpellier et Alexandre Bosserey leur coach que je remercie beaucoup, sous un super soleil.
Comme souvent depuis des années je suis le plus jeune de cette compétition !!

Le premier tour, j'ai eu un peu de mal à appréhender l'aller que je passe en +4 avec un double dû à une sortie de bunker où mon club a tapé un rocher sous le sable... Mais le retour, pourtant plus difficile, je le joue en -1 ce qui me donne un score de +3 (74). Il me permet de rester dans la course pour le cut du lendemain.
Le second tour se passe tranquillement et je rends une carte de +1 (72). Six birdies sur ces 2 jours me permettent de passer le cut sans problème.
Je deviens alors le premier golfeur de 13 ans dans l'histoire de ce prestigieux tournoi à passer le cut.
C’est rigolo, mais pour la finale je suis le seul joueur n’ayant pas un index négatif.

Le 3ème jour il y a 2 tours dans la même journée, une première pour moi !!
Je suis dans la première partie donc dès 8h j’attaque. Il a énormément plu la nuit avec de gros orages. Les greens sont biens différents et j’ai eu beaucoup de mal sur les longs putts et avec 4 fois 3 putts je rends une carte de +6 (77). Je rage !!
Pas longtemps car je n’ai que 45mn pour manger… avant le dernier tour.
Ben, ça passe très très vite croyez moi !!
A 13h15 c'est reparti départ du 10, coup de fer 4 pour 193m ce qui me laisse un putt en montée... Il pleut une grande partie de l’après midi avec 2 heures où il tombait des cordes…
Mais comme d'habitude, je me bats et je rentre un score dans le par !! Ce sera d’ailleurs le 3ème meilleur score de ce 4ème tour et je finis à une incroyable 24ème place pour ma première participation à cette fabuleuse compétition.
Je fais 11 birdies au total ce qui me classe 14ème, une stat qui me plait bien ;-))

C’est d’ailleurs la plus belle compétition à laquelle j’ai participé. Le parcours splendide, les greens parfaits, l’accueil et l’organisation exceptionnels… Que du bonheur !!

Tout de suite après le GP de Charmeil, je suis parti jouer la Carlhian
En effet, j’ai eu la surprise de recevoir une WC de la fédé pour jouer ces Internationaux de France cadets (105 négatifs au départ et j'étais le plus jeune) sur le golf de Barbabroux. J’ai donc découvert le parcours 2 jours avant la compétition. Et quel parcours !! Splendide !!
Mes deux jours de reco se sont déroulés avec 100 km/h de vent ce qui a fait que les greens étaient de vrais des tambours. Pour les par 3 il fallait viser les bunkers car si on tombait sur le green, la balle dégageait n’importe où…
Idem pour le premier jour de compète qui a finalement dû être annulée, les balles ne tenaient plus sur les greens, elles se mettaient à rouler toutes seules.
Dommage je scorais plutôt bien…
Le second jour, le vent était tombé mais il y avait une légère brise dans le sens inverse, ce qui a pas mal compliqué ma stratégie et fait perdre quelques coups.
Malgré tout, je ne manque le cut que d’un coup et fini à une superbe 39ème place (sur 132) à côté du vainqueur de l’an dernier (-4.7 d’index ;-)).
Cela m’a fait marquer un maximum de points et je passe donc à la première place au ranking européen des U14 avec le double de points sur le second, un italien…
J’ai reçu mes nouveaux clubs Srixon les Z745 et Z945, des bijoux…

Tom Gueant Champion de golf Mars 2015 : J’ai participé à la rencontre Rhône alpes  / Suisse sur le splendide parcours du Domaine Imperial en Suisse. Il y a un club housse splendide juste à côté de la maison de Michael Schumacher…
Bon, on a perdu le match mais de peu…
Fin de ce mois, J’ai participé au 3ème Grand Prix de ma courte carrière,  et j’en termine 5ème !!
C’était le Grand Prix de l’Isère à  Charmeil là où j'ai commencé l'école de golf à 3 ans...

Tom Gueant Champion de golf Février 2015 : Cette période me permet toujours de travailler les fondamentaux et le physique. Mais en faisant du skating, je me suis cassé le pouce droit ! Pas de bol :-((
Je rate la première compétition que je devais faire... mais la prochaine arrive juste derrière ! Mon planning de cette année n'a jamais été aussi remplit !! J'ai vraiment hâte de commencer...

Tom Gueant Champion de golf Janvier 2015 : Mes meilleurs voeux de santé et de bonheur à mes supportrices et supporters. Que 2015 vous apporte le meilleur.