‘’J’étais juste un enfant avec un rêve…
Je veux que les enfants soient convaincus que les rêves peuvent devenir réalité !
’’
Michael PHELPS
(Meilleur nageur de tout les temps avec 36 records du monde et 19 médailles d’or aux JO)

 

Tom Gueant Champion de golf Décembre 2016 : J'ai de nouveau été sélectionné pour jouer le South Beach Amateur à Miami qui est la 8e compétition adulte au monde... Mais je n'ai pas pu y aller...

Tom Gueant Champion de golf Novembre 2016 : Grand prix de Béziers ce week-end  comptant pour le ranking mondial donc sur 3 jours. Trop de places réservées aux membres ne m’ont pas permis de faire une reco complète donc seuls les 12 premiers trous ont pu être fait avec Sébastien  Tremulot Blanchard qui m’a bien aidé pour bien comprendre l’aller et c’est à la nuit noire et à la frontale que nous avons fini au 12…
Premier tour en -1 malgré tout !!
Le second tour, très bon jeu mais les putts ont frôlé les trous toute la journée et une carte de +1.
Second exæquo au départ du dernier tour donc en dernière partie, une fois de plus le jeu bien en place mais les putts qui ne tombent pas, donne un score de +2 et une belle 4éme place malgré tout.
7 birdies pour 9 bogeys sur les 54 trous de ce parcours vraiment pas simple avec ses greens très rapides et de nombreux plateaux.
Le travail commence à payer…
Mi-novembre, j’ai joué le Grand Prix PACA sur le super parcours de Cannes Mougins. Mon pieds qui me fait toujours mal (Mais on a trouvé la cause…), une douleur entre les deux omoplates arrivée lors de l’échauffement du premier jour auquel ont ajoute le parcours gelé donc le froid que je déteste… Toutes ces plus ou moins petites choses ont fait que je suis passé complètement à côté de celle belle compétition qui m’avait très bien réussi l’année dernière.

Tom Gueant Champion de golf Octobre 2016 : Un mois d’arrêt et un retour en compétition pour le GP de Chamonix. Un super golf dans un environnement unique au monde. Les presque deux mois sans compétition se sont fait sentir et malgré quelques belles boulettes, je finis 14ex avec des scores corrects pour une reprise grâce aux 12 birdies et un eagle…
S’en est suivi le TFJ au golf de Chiberta. Je déteste ce type de parcours. Je ne le trouve vraiment pas golfique. Très court, étriqué, pas golfique… Je préfère mille fois les longs parcours comme celui des Aisses par exemple où il faut savoir tout faire pour scorer… En plus j’avais déjà la tête à Orlando car quel que soit le résultat du TFJ je devais partir le lendemain pour la Floride.
Un Biarritz Lyon en camionnette avec Cédric Coquet et les 6 filles de la ligue, arrivée à 23h30 après 8 h de route. Pas le temps de beaucoup dormir, debout à 4h30 pour aller prendre le TGV direction Roissy où j’ai rejoint le groupe UGolf Academy pour une bonne semaine d’entrainement à Orlando…
Une semaine de folie avec quatre super parcours – Falcon’s Fire – Celebration Golf Club – Forest Lake – Eagle Creek, une visite de l’UCF (University of Central Florida) Universal Studio mais aussi et surtout une journée passée avec Mike Bender le coach de Zach Johnson… Un énorme MERCI à UGolf pour cette belle aventure...

 

Tom Gueant Champion de golf Septembre 2016 : Comme tout le monde c'est la rentrée des classes. Pour moi en 1er S option sciences de l'ingénieur.
Une blessure au pied m'a fait abandonner le GP d'Aix en Provence. Donc repos forcé...

Tom Gueant Champion de golf Août 2016 : N'ayant pas pu aller participer au Saint Andrews Boys ni au British boys, je dois enchainer le Grand Prix d'Aix les Bains où je joue : Par -2 et +3 m'amenant à une 11ème place décevante pour moi. Mais pas de temps à perdre, un jour à refaire les valises et je pars au golf des Aisses que je ne connais pas pour participer au Championnat de France adultes. Incroyable parcours. 6600 m avec des bunkers placés de chaque côté des fairways pile là où il faut... Certainement l'un des plus beaux dessins de parcours que j'ai pu jouer. 2 reco sont un minimum pour l’appréhender. Partant du 10 je fais un triple bogey au 11. Je retrouve ma balle ploguée dans le bunker à 260 m… Je mets 3 coups pour sortir… Un double stupide au 1… et je rends une carte de +5. Le second jour je commence à mieux connaitre ce magnifique et difficile parcours, je rends une carte de +1 même si j’ai longtemps étais à -2… Mais je passe le cut et finis 22ème. Satisfait mais déçu après coup car sans ces deux bêtises du premier jour, le podium était au bout de mes clubs… S’enchaine les 2 match-plays par jours jusqu’à la finale…
Malheureusement je tombe sur un très gros morceau et même si je joue bien, je perds au 14….
Je rentre le jour même et je repars 2 jours plus tard à Bruxelles participer aux Internationaux Junior Belge….

Tom Gueant Champion de golf Juillet 2016 : Juste après l'Irlande nous partons en Ecosse jouer le Scottish Boys. J'ai de biens meilleurs sensations. 2 jours de compétition avec 36 trous le second jour. Je joue +1 sur les 3 tours et une 8ème place.

Tom Gueant Champion de golf Juin 2016 : En manque de compétition, je pars fin juin en Irlande avec le groupe France faire l'Irish Boys. Je passe le cut mais il y a encore quelques réglages à faire...

Tom Gueant Champion de golf Mai 2016 : Je suis allé participer au Grand Prix de Saint Cloud. Malheureusement je me fais mal au dos lors de la reco. Les 6 heures de route, enchainement de la reco à peine descendu de la voiture sans échauffement auquel s'ajoute une grosse chaleur et le fait que j'ai dû me déshydrater ont provoqué une contracture importante au milieu du dos... J'ai quand même voulu faire le premier tour mais c'était vraiment une mauvaise idée et j’ai dû abandonner... Résultat un mois de repos forcé...

Tom Gueant Champion de golf Avril 2016 : J'ai participé au grand prix adulte de Rebetz en Picardie où je finis à la 2ème place. Ce qui normalement aurait dû être synonyme d'entrée dans le ranking mondial mais pour des raisons que je ne m'explique pas, la catégorie qui pourtant était la même depuis 5/6 ans a changé... Donc énorme déception pour moi je ne rentre donc pas dans ce fameux World Ranking mais ce n'est que partie remise...
Malheureusement j'apprends cela sur le putting green de Fontainebleau où je suis venu faire la Mouchy comme l'an dernier. Mais ma déception est telle que je n'arrive plus à me concentrer correctement... Je fais quelques erreurs qui me coûtent cher et je rate le Cut de 2 coups... Moi qui étais venu pour gagner...

Tom Gueant Champion de golf Mars 2016 : Contraint et un peu forcé, je participe à une rencontre Rhône/Alpe Suisse au golf club de Lyon. C’est une rencontre sympa que j’ai déjà fait plusieurs fois mais elle tombe très mal sur le calendrier. Du coup, je dois annuler ma participation au GP du cap d’Agde et ce sont des points en moins… Surtout cela m’oblige à jouer du vendredi au dimanche puis le lundi de prendre la route pour aller Omaha Beach en Normandie… On y arrivera à 4h du matin…
C’est la Carlhian (ou les Internationaux de France cadets) qui se déroulent sur le parcours d’Omaha Beach. Après quelques heures de sommeil je commence ma première reco.
Wouah quel parcours !! J’adore !! Il est très varié, physique surtout les 9 premiers trous. Les greens sont très roulants comme j’adore… Mes deux reco se déroulent sans vent sous un beau soleil.
Mais pour le premier tour, le vent est bien présent. Il fait froid. Je commence par un double au 10, un par 3 pas facile surtout vent de face… Je rends une carte très moyenne de +5. Le second tour j’ai du mal à appréhender ces greens très rapides avec ce vent qui souffle encore plus fort… Une seconde carte moyenne de +4 et je rate le cut de 2 coups avec beaucoup de frustrations et de regrets.
Mais c’est comme ça. Pour la première fois, la fédé a mis en place un second cut pour les U16 (dont je fais parti puisque j’ai 14 ans !) donc l’aventure continue en match play malgré tout…
Le « hasard » a fait que le haut de tableau est bien plus difficile que le bas de tableau.
Au premier tour je rencontre le favori, un belge Max Peerbooms (-1.6 d’index). Ce n’est pas un match de haut niveau mais je gagne au 18.
Le lendemain on doit enchainer quart et demi-finale la même journée…
Je rencontre l’autre favori Yvan Ducler (-1.4 d’index) du pôle d’Antibes que je connais bien. On se bagarre jusqu’en play off où sur le 1 après un monstre drive vent de dos je prends le green en 2 de ce par 5 et je mets ma balle à 5m pour Eagle…
Un birdie donné et je gagne le match.
Mais pas le temps de savourer, l’arbitre m’attend à la sortie du green pour m’emmener au départ du 1 pour la demi-finale…
Ils me donneront finalement 30 mn pour manger un plat de pâtes qui était en fait l’assiette de Franck Riboud mais il a eu la gentillesse de me la donner. Merci Franck ;-)
Je suis mort, mais il faut y retourner. Ce vent avec ces rafales de 70/80 km/h est épuisant. Je n’ai plus de jus et je fais durer le suspense contre Lancelot Salisbury jusqu’au 18.
Le lundi c’est la finale contre mon copain Hugo Riboud.
Je viens d’enchainer 9 parcours en 9 jours… C’est là où je me dis que je n’aurais pas dû faire la rencontre contre la Suisse…
La tempête de cette nuit a arraché le leaderboard, inondé les greens… Toute l’équipe de jardiniers font des miracles pour remettre le parcours en « état ». Les arbitres décident de réduire à 18 trous les 2 finales au lieu de 36 trous. Les 5 premiers trous c’est l’apocalypse !! On a droit au vent de 100 km/h avec pluie et même grêle au 4, il fait très froid…
Au départ du 6, l’arbitre nous annonce une suspension car c’est injouable… Comme mes vêtements de rechange sont à l’hôtel, le temps d’aller les chercher… il est trop tard.
Je repars mouillé et transit de froid…

  • Le Biltmore Golf Club
  • C'est beau non ?
  • Echauffement sur le Normady Shores...
  • Entrainement autour des greens indispensable sur le Miami Beach !
  • Sur le Normandy Shores...
  • Attention...
  • Et boom à 280 m...
  • Echauffement putting lors du premier tour sur le Miami Beach
  • Ma place est prête...
  • Pencarte avec mon nom...
  • Pyramide de balle...
  • Même le badge joueur est prévu...
  • Echauffement au fer
  • Echauffement au fer
Fatale !!
Je perds le match au 16… 
La rage, la frustration, la fatigue, la déception facile à imaginer…
Durant les 11h du retour, j’ai le temps de m’apaiser.
Mais quelle semaine !!
BRAVO à Guillaume FANNONEL un copain de Lyon qui gagne la finale chez les U18 !!
Je voudrais aussi REMERCIER Monsieur DUPONT le propriétaire du golf, ainsi que ses membres.
C’est la première fois, depuis que je fais du golf, que je fais une compétition jeune où il y a autant de monde qui suit les parties.
Monsieur Dupont a même suivi la première partie de ma finale au moment où le déluge s’abattait sur nous. Il était le seul sous son parapluie qu’il avait du mal à tenir. Il est même venu discuter avec moi et me dire de très gentilles choses !!
A la remise des prix, il y avait aussi beaucoup de monde ce qui montre le respect et l’intérêt qu’ont toutes ses personnes pour les jeunes golfeurs que nous sommes.
Je leur dis à mon tour MERCI, BRAVO et RESPECT.
Si vous passez par-là, arrêtez-vous pour jouer ce superbe parcours et en plus vous serez superbement accueillis…


Tom Gueant Champion de golf Février 2016 : J’étais inscrit à un tournoi au Portugal mais je n’ai pas pu y aller…
Je commence donc ma saison avec le grand prix de Saint Donat.
Je découvre ce parcours et je l’adore (sauf le 17 !!). Il est magnifique. Il ressemble au golf de Bresson où je m'entraine très souvent ce qui n'est pas surprenant car c'est le même architecte qui les a créés.
Didier REVILLIOD et toute son équipe ont préparé le terrain de la meilleure des manières. Il est top, les greens sont top, l’accueil est top...
Il est court pour moi. On décide donc d’essayer d’attaquer tous les drapeaux pour essayer de scorer très bas… Bah cette fois cette le parcours qui a gagné d’autant que le travail technique et physique entrepris n’est pas encore finalisé. Je fais triple et quadruple au 17...
Mais je reviendrais en 2017 ça c’est sûr Didier ;-)

Tom Gueant Champion de golf Janvier 2016 : Mes meilleurs voeux de santé et de bonheur à mes supportrices et supporters.